Historique

Présentation générale

La chorale Harmonie de Mulhouse est une chorale laïque de 55 choristes. Elle a une longue histoire  puisqu’ elle a été créée en 1850. Cet ancien chœur d’hommes est devenu mixte en 1983. Ainsi, elle a augmenté ses effectifs et explore des œuvres plus variées. Son répertoire s’étend du negro-spiritual à la musique contemporaine en passant par des chants de la Renaissance et du folklore. Elle aime aussi interpréter les belles pages de la musique religieuse,  des airs d’opérettes et d’opéras.

La chorale, au théâtre de la Sinne, lors d’une répétition pour le concert de son 160ème anniversaire le 06 novembre 2010.

lachoralerpetsinne.png  (cliquez sur l’ image pour l’ agrandir)

Pour en savoir plus : consultez les sous-menus à gauche de cette page.

Historique Histoire


1850, c’est l’année de naissance de la société qui marqua très vite, sous la férule de dirigeants dynamiques, dont on trouvera la liste ailleurs, un vif intérêt à participer aux abondantes “réunions des chanteurs d’Alsace”, précurseurs des concours actuels Strasbourg – Barr – Colmar – Mulhouse – Benfeld – Ste. Marie-aux-Mines.

En 1870, une courte interruption marqua la traduction d’une certaine opposition à la germanisation, conséquence malheureuse de la guerre perdue.

La reprise fut laborieuse. Le sentiment de frustration s’exprima alors par une subtile introduction dans les programmes de chants d’auteurs français Janin – Rillet – Sainbris, etc…

En 1909, optimistes et confiants en l’avenir malgré les vicissitudes de l’histoire, les dirigeants de l’époque concrétisèrent leur dynamisme par l’acquisition de la propriété sise, 10, rue du Manège qui reste encore le siège de la chorale et où avaient lieu les “exercices” comme on appelait alors les répétitions. Cette acquisition, cela est à souligner, fut rendue possible grâce à un financement partiel par les choristes eux-mêmes qui firent ainsi un exemplaire acte de solidarité. L’immeuble a été cédé à la ville de Mulhouse en juin 2016, la société ne pouvant financer les travaux de mise en conformité aux normes en vigueur et la rénovation de la toiture entre autres.

1912 fut une année qui reste gravée dans les annales. Ce fut d’abord la participation aux festivités de l’incorporation de Dornach à Mulhouse et, événement majeur inoubliable, le déplacement au Grand Concours de Paris suivi d’un défilé sur les grands Boulevards de la Capitale. Au passage devant la tribune officielle installée aux Tuileries, Monsieur FALLIERE, Président de la République, fit stopper le cortège pour s’incliner avec émotion devant la bannière de la chorale, rendant ainsi hommage à l’Alsace perdue.

1913 fut l’inauguration du Cercle de l’Harmonie Chorale (terme employé à l’époque). La photo ci-dessous donne l’aspect extérieur de l’immeuble en 1925, immeuble qui aurait été édifié peu avant 1800 :

Immeuble 1913

Extrait du livret du 75ème anniversaire :

C’est un foyer de travail, un foyer de joyeuses récréations, une maison où règne la plus franche et cordiale camaraderie.Ce cercle a été inauguré en octobre 1913. C’est grâce à l’initiative du Comité d’alors et de son vaillant président que l’Harmonie Chorale a pu se créer ce << home >> dans lequel la société s’est réservé les locaux du premier se composant : d’une grande et superbe salle de répétition, souvent transformée en salle de danse, de conférences ou de banquets, d’une buvette bien installée, et d’un coquet salon dans lequel siègent le Comité et les Commissions. Les murs de la grande salle sont couverts de nombreux diplomes décernés à l’Harmonie, témoins du travail accompli »….

De 1914 à 1918, l’activité fut plus que réduite les choristes se trouvant dispersés du fait de la 1ère guerre mondiale.

Pour le 17 novembre 1918 une délégation tint à être présente pour saluer l’entrée des troupes françaises dans Mulhouse.

L’activité reprit dans l’allégresse de la patrie retrouvée. Le cercle ne désemplissait pas. Les déplacements aux concours reprirent avec succès. Les distinctions s’ajoutèrent au riche palmarès. C’est au concours de Roanne en 1923 que se tissèrent les liens avec la Chorale de Tunis.

Le 75ème Anniversaire fut prétexte à une organisation magistrale. Les festivités durèrent 5 jours avec la Chorale de Tunis comme tête d’affiche. La Chorale Alliance, notre société sœur, y prit déjà part avec grand talent et succès.

« L’Harmonie-Chorale », en 1925

Choristes en 1925

Cliquez sur l’image pour l’agrandir dans une nouvelle fenêtre

Cette photographie est extraite du livret édité en 1925 à l’occasion du 75ème anniversaire.

La visite à la Chorale de Tunis fut rendue en 1927. La phalange mulhousienne fut accueillie en grande pompe à la Résidence du Gouverneur, ce voyage exceptionnel permettant à chacun de découvrir les us et coutumes d’un pays à la beauté majestueuse.

En 1928 la chorale fit un pèlerinage au champ de bataille de Verdun. Se succédèrent alors des participations, toujours primées, aux concours et festivals tels que Nancy, Genève, Montbéliard, Sélestat.

1940 reste une année sombre et triste au souvenir ineffaçable du début d’un régime d’occupation nazi de sinistre mémoire.

Le sentiment patriotique était plus vif que jamais mais il fallait faire preuve d’un semblant de vitalité pour sauver la face. Pourtant les partitions françaises ainsi que les drapeaux purent être sauvegardés grâce au patriotisme d’un membre du Comité. Ces drapeaux, comme par miracle, firent leur réapparition à l’heure de la Libération en novembre 1944. Dès que ses membres furent à nouveau réunis, certains ayant hélas disparus suite à l’incorporation de force, la chorale reprit son activité. Ce fut en 1945.

En 1948, jamais à court d’idées un triumvirat composé de Messieurs Rodolphe PFLIMLJN, Alfred MOERLEN et Aimé MOSER, prit l’initiative de créer un CONCOURS DE CHANT CHORAL SCOLAIRE. La 52ème édition eut lieu le 10 mai dernier. Déjà, ces dirigeants avisés, souhaitaient faire œuvre culturelle et pédagogique. Ils n’ont jamais failli à cette mission, leurs successeurs non plus. Ils eurent alors le soutien particulièrement appréciable des inspecteurs primaires et du recteur d’académie.

1950 Boutillier

En 1950, pour son siècle d’existence, la chorale comptait dans ses rangs 68 choristes actifs et 230 membres associés! Ce 100ème anniversaire fut ponctué de 9 jours de festivités avec un programme riche où se succédèrent sans désemparer concerts, excursions et visites. La Chorale Alliance fut, entre autres, présente à côté de celle de Tunis. Grâce à l’aimable collaboration de M. Boutillier, on trouve une trace de cet échange dans la Chronique mulhousienne, avec l’image ci-contre (cliquez pour agrandir),  On remarquera, sans rapport avec le sujet, la référence aux tickets de rationnement.

En 1974, le monde choral était en crise, les effectifs baissaient. La priorité était donnée à la télévision et à l’automobile qui accaparaient les loisirs. L’Association des Chorales d’Alsace enregistrait alors de nombreuses défections. De ce fait, la Chorale Harmonie vit venir vers elle des choristes en provenance de chorales dissoutes de Brunstatt et Dornach, notamment. Elle restait avec la Chorale Alliance l’un des piliers du chant choral de la région.

En 1975, au 125ème anniversaire, l’Harmonie était restée une chorale d’hommes et comptait encore 20 actifs. Le problème des effectifs devint flagrant.

En 1979 Jean-Pierre MOSER fut élu Président, prenant ainsi exemple sur son père Aimé MOSER, membre de la chorale depuis 1923 et Président d’honneur jusqu’à la fin de sa vie.

1981 fut marquée par un événement important pour la suite. Au 33ème Concours de Chant Choral Scolaire se révéla un jeune enseignant chef de chœur qui remporta le très convoité Vase de Sèvres. Il s’agissait de Roland JAECKI, directeur de la chorale du Collège Wolf de Mulhouse. Roland JAECKI, également membre de la Chorale Alliance, sollicité par Jean-Pierre MOSER, accepta avec l’accord du regretté Marius TROMMENSCHLAGER, de prendre la direction de la Chorale Harmonie, dont le directeur en place, Monsieur ZIND, souhaitait mettre fin à ses responsabilités.

Roland JAECKI avait son idée sur l’avenir de la chorale. Il l’exposa au Comité en 1983 et lui proposa un changement fondamental, à savoir: passer d’une chorale d’hommes à celle d’une chorale mixte! Cette proposition fut bien accueillie, malgré certaines réticences. Elle s’avéra particulièrement judicieuse, les effectifs s’accroissant dès lors notablement. A partir de là, suivant en cela la ligne de conduite de son chef la Chorale Harmonie dans sa composition mixte, participa avec un succès jamais démenti aux concours et se produisit aux concerts avec un programme éclectique allant du classique au contemporain. Se succédèrent aussi des week-ends chantants annuels.

1992 fut l’année où la chorale eut à faire face à un problème important mettant sa trésorerie en grand péril. La Municipalité avait en effet décidé la rénovation du quartier dans lequel est implanté l’immeuble du siège, immeuble qui devait s’intégrer dans l’architecture nouvelle plus contemporaine de l’îlot des 3 Fontaines. Personne ne se hâta à lui venir au secours. Ce n’est qu’à la suite d’interventions fondées et un savoir-faire efficace de l’un de ses membres que la facture put être remmenée à un chiffre plus supportable couvert par un emprunt qui continue à obérer le budget de la société.
La bonne fin de cette conséquente affaire porte témoignage, qu’une fois de plus, grâce à la détermination et la persévérance des uns et des autres, la Chorale Harmonie continue à receler en son sein des moyens humains qui lui permettent de faire face avec bonheur aux difficultés les plus diverses. Cela, en mettant en pratique les valeurs de ses illustres prédécesseurs traduites par cet indiscutable concept qui veut que “là où il y a de la volonté, il y a de la force ».

ligne ondulée
Les  publicités ci-dessous ne sont pas du domaine de la chorale. Pour toute publicité illicite, contactez le webmestre du site.

cos63 |
Féderation des Associations... |
UFE Thailande |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maison Familiale Rurale de ...
| des jeunes européens se ren...
| Association Autonome des Pa...